La MESOPUNCTURE 

Il y a quelque temps, vers 1988 environ, la médecine chinoise initia l'injection d'un médicament liquide dans le PA.
A l'origine et dans la majorité des cas, il s’agissait de l'injection, avec une seringue et son aiguille creuse, dans un seul PA, d’un volume conséquent (la dose journalière) de médicament liquide avec effet thérapeutique, le plus souvent. On note également, à ce moment, dans la littérature chinoise, la publication de l'injection de quelques gouttes de médicament liquide, sans effet thérapeutique, en Auriculothérapie et en Europe (France), l’injection dans des PAs d'un médicament liquide avec un effet thérapeutique.

Notre bibliographie 

  • Deux publications en France
  1. Un article, intitulé l'Acupuncture chimique, décrivant comment traiter les douleurs musculo-squelettiques par la Xylocaïne injectée dans les PAs.
  2. Un second article à propos de "Un nouvel art de guérir, la Mésopuncture", qui décrit comment traiter de nombreux troubles de santé en injectant des produits homéopathiques ou allopathiques dans le PA.

Remarque : Dans ces cas, comme dans les suivants, les médicaments ont une action générale et non ciblée. L'injection est faite par une seringue et aiguille, quelques tentatives de garder implanter seringues et aiguilles sont réalisées mais le décubitus dorsal est impossible.  

  • Nous trouvons, également, en Chine, trois articles, dans la « Synthèse des travaux, 1979, Beijing » ainsi qu'un chapitre dans le « Manuel d'ACUPUNCTURE chinoise » publié par l'Académie de MTC, Pékin, édition française.

Trois articles :

  • Effet analgésique de l'injection saline dans les PAs auriculaire, au cours de l'extraction des dents.
  • Amélioration des effets de l'anesthésie par acupuncture par la stimulation de façon synchrone et la méthode de blocage des PAs.
  • L'observation clinique de 360 cas de paralysie infantile traités par acupuncture et injection dans le PA. Université de Fujian.

MANUEL D’ACUPUNCTURE CHINOISE, VERSION FRANCAISE.

Titre du chapitre: “THERAPEUTIQUE PAR INJECTION DANS LES PAs”.
Dans ce chapitre, nous pouvons lire, une description de la stimulation fluide du PA [mécanique ou chimique] ou Mésopuncture, par injection avec l’aiguille d'une seringue, d’un médicament dans le PA. 

Après un bref aperçu sur la façon de procéder pour injecter dans le PA, figure une liste de produits à injecter: Vitamines, médicaments spécifiques pour le traitement de la maladie, sérum physiologique, eau distillée, médicaments de médecine traditionnelle chinoise…

 

*  EN RESUME

  • L'injection de médicaments dans le PA a été officiellement initiée par la MTC, mais pour un usage limité:
  • Un PA seulement ou un petit nombre de PAs étaient impliqués.
  • Après l'insertion de l’aiguille d'acupuncture, une deuxième aiguille (seringue) devait être insérée dans ce même PA, doublant la douleur d'insertion. Difficile à supporter pour de nombreux PAs.
  • Le volume injecté était important, il correspondait, en général, à la dose journalière. 
  • Le nombre de maladies concernées était limité.
  • Comme une seringue et son aiguille étaient utilisées, il était difficile et inconfortable, de garder plusieurs seringues in-situ pendant le temps généralement recommandé en Acupuncture, la supination n’était pas possible.

 

 Cette version de la MTC, tomba dans l’oubli, tout au moins en Occident.
En effet, l’application technique de la Mésopuncture avec double insertion d’aiguille et double douleur semble avoir été le principal obstacle à la diffusion de la Mésopuncture.

Il était possible d’imposer, cette double douleur d’insertion d’aiguille, à l’origine, lorsqu'était traité par Mésopuncture un seul PA, mais la technique de traitement par injections localisées dans les PAs était en évolution:

  • Avec l'émergence et l'efflorescence de la Mésothérapie,
  • Avec la nécessité d'augmenter le nombre de PAs injectés,
  • Avec la nécessité de supprimer la double douleur d’insertion d’aiguille,
  • Avec l’opportunité de résoudre le problème de la double douleur grâce à l'utilisation de la BMN qui effectue la Mésothérapie Acuponcture Mesopuncture, une fois l'aiguille de la BMN, insérée dans la peau.

Nous avons, dans Bleu Medical, avec l'aide de la BMN et la connaissance des principes fondamentaux de la Mésothérapie, modifié le traitement par Mesopuncture, de la manière suivante:

  • Le volume injecté fut considérablement réduit (quelques gouttes).
  • Le produit injecté, loin d’être toujours neutre, fut aussi, souvent, avec une action thérapeutique directe sur le trouble de santé causal.
  • Le nombre de PAs injectés, non limité, fut conforme à celui justifié par le trouble de santé causal.
  • Toutes les pathologies furent susceptibles d'être stimulées par le médicament liquide adéquat pour leur traitement.

Nous avons pu, par analogie avec la Mésothérapie, proposer une hypothèse sur le mécanisme d'action thérapeutique de la Mésopuncture:
Le médicament agit directement sur l’organe altéré, tout d'abord, sans passer par la circulation sanguine et une seconde fois, le sang servant de convoyeur, le médicament atteint la zone malade.

EN DEFINITIVE, LA STIMULATION PAR UN MEDICAMENT LIQUIDE OU MESOPUNCTURE.

Que le médicament liquide soit injecté dans la partie dermique, hypodermique, sous-cutanée du PA, il s’agira toujours de la stimulation liquide du PA ou Mesopuncture.
La Mésopuncture agit par un médicament liquide pouvant être appliqué selon deux voies :

  • Injection avec une aiguille, de quelques gouttes d'un médicament dans diverses parties du trajet du PA.
  • Application externe du médicament liquide à la surface de la peau et activation de sa pénétration transdermique par un courant électrique avec la technique de la iontophorèse et distribué par un appareil de mésothérapie virtuelle, fiable. Le médicament liquide appliqué sur la peau ou stimulation externe, fait partie des nombreuses autres stimulations externes du PA.
 *- On peut distinguer deux sortes de médicament liquide selon leur action thérapeutique:
Le médicament avec effet thérapeutique
  • L’effet thérapeutique est l’effet reconnu dans la médecine occidentale, les médicaments étant choisis dans la pharmacopée occidentale, par le Thérapeute selon la pathologie à traiter: Allopathie, homéopathie, phytothérapie, oligo-éléments, vitamines, anti aging etc…
Le médicament sans effet thérapeutique ou avec un effet thérapeutique minime: Sérum physiologique, eau distillée,

En plus de l'effet thérapeutique, le médicament a une action intrinsèque de stimulation du PA que ce soit par distension du PA ou par action mécanique en raison du volume du médicament ou par action chimique sur les structures histologiques du PA.